Le Monde já não acha graça em Lula


Na edição datada de amanhã, que começou a circular na tarde de hoje, Le Monde, que antes aparecia como um admirador fervoroso de Lula, volta a investir contra seu Governo e o PT, numa matéria sobre a entrevista coletiva de Palocci realizada ontem .


Afirma, por exemplo, que “os brasileiros descobrem uma rede de corrupção talvez inédita”, acrescentando que “diversas investigações parlamentares e policiais identificaram um sofisticado sistema de “caixas pretas”, o “propinoduto”, alimentado por um publicitário, que fazia empréstimos bancários e distribuía os recursos de acordo com as ordens do Tesoureiro do PT."

Le Monde, em 23/08/2005

Brésil : Lula dans la tourmente des scandales de corruption

Pendant plus de deux heures, dimanche 21 août, Antonio Palocci a tenu une conférence de presse à Brasilia. Le ministre de l'économie brésilien a voulu "personnellement" éclaircir et démentir les accusations de corruption dont il est l'objet. Un de ses ex-collaborateurs, l'avocat Rogerio Buratti, avait déclaré vendredi à la police qu'en tant que maire de Ribeirao Preto, avant d'être ministre, M. Palocci encaissait des pots-de-vin.

Premier membre du gouvernement à répondre publiquement à des accusations de corruption, le ministre a apporté, sans jamais se départir de son calme, les réponses susceptibles d'apaiser, pour l'instant, des marchés financiers inquiets. Antonio Palocci a affirmé que les dénonciations à son encontre sont fausses, qu'il n'abandonne pas ses fonctions, même temporairement, et que la politique économique ne changera pas. En dépit de la gravité de la crise, il estime que "les fondements de l'économie brésilienne sont assez solides pour tolérer un changement de personne" , mais que "seule la vérité assurera le "blindage" de l'économie et du gouvernement" .

etc....

<< Home